Entête - Carte et circuits

Carte et circuits

Sélectionnez les attraits qui vous intéressent

Pour afficher les différentes catégories d'attraits, cochez ceux que vous désirez visualiser.

Cacher tous les attraits

Accédez à la région

Par avion et autobus

La région d'Eeyou Istchee Baie-James est un territoire immense

Certaines villes et/ou communautés sont à quelques centaines de kilomètres les unes des autres. De ce fait, il est recommandé de toujours faire le plein d'essence et ce, aussi souvent que possible.

La Route de la Baie-James

La route de la Baie-James, d'une distance de 620 km, traverse la région du sud au nord. Celle-ci est asphaltée et déneigée en hiver. Les communautés cries de Waskaganish, Eastmain, Wemindji et Chisasibi sont accessibles par cette route.
Puisque la route traverse un territoire isolé et éloigné, pour leur sécurité, les voyageurs sont invités à se présenter au bureau d'information touristique situé au kilomètre 6 (au nord de Matagami).

La Route Transtaïga

La réalisation du complexe La Grande a exigé la construction d'un tronçon est-ouest nommée la Transtaïga. D'une longueur d'environ 700 kilomètres (435 miles), cette route de gravier prend naissance à quelques dizaines de kilomètres au sud de l'aéroport La Grande et rejoint les installations de La Grande-3, La Grande-4, Laforge-1, Laforge-2, Brisay (installations inaccessibles au public) et finalement les ouvrages du détournement Caniapiscau.

La Route 167

La route 167 est asphaltée et relie Saint-Félicien (situé à l'extrémité nord-ouest du lac Saint-Jean) à Chibougamau. Elle mène à la route du Nord, Mistissini et la route des monts Otish.

La Route du Nord

La route du Nord permet, à partir de Chibougamau, de rejoindre la route de la Baie-James, les communautés cries de la côte de la baie James ainsi que Radisson. Cette route de gravier totalise 407 kilomètres. Construite principalement pour le développement du projet Eastmain d'Hydro-Québec, elle est aussi utilisée pour le transport du bois des compagnies forestières de la région.

La route 113

À environ une dizaine de kilomètres au sud de Chibougamau, l'extrémité nord de la route 113 se trouve à la jonction de la route 167 qui arrive du Saguenay-Lac-Saint-Jean. De cette jonction, on rejoint Lebel-sur-Quévillon en passant par la communauté crie d'Oujé-Bougoumou (à 25 km de la route 113), la ville de Chapais, et la communauté crie de Waswanipi. De Lebel-sur-Quévillon, une route forestière, la R-1005, vous conduit au km 6 de la route de la Baie-James et Matagami. La route R-1005 est d'une longueur de 106 kilomètres, dont 86 kilomètres sont en gravier.

Carte des routes de Baie James (Français) (1.34 Mo)

Abonnez-vous à notre bulletin électronique
Suivez-nous